Formations

AFC Maraîchage (Production Légumière) avec dimension Bio

Secteur(s) professionnel(s) :   Agriculture-Elevage
Diplôme(s) acquis :  Attestation
Statut(s) :  Formation Continue
 Imprimer Imprimer   |   Envoyer par eMail Envoyer 

Public concerné, nombre

Demandeurs d’emploi
15 personnes

Prérequis, modalités et délai d’accès

Savoir lire et écrire le français, compter
Test de Français et de Mathématique
Entretien individuel de recrutement (Motivation et adéquation avec le projet professionnel)
Capacité d’exercer une activité physique régulière et parfois intense
Accessible aux personnes handicapées si aptitude au poste de travail (certificat médical d’aptitude à fournir)

Présentation générale

(problématique, intérêt)
Les activités de production maraichère dans un objectif de durabilité nécessitent la maîtrise de quelques savoirs fondamentaux d’implantation, de nutrition, d’entretien et de récolte des végétaux. Ces connaissances sont utiles aux bonnes pratiques agricoles dans un contexte de travail seul et souvent en équipe.

Les activités nécessitent des savoirs faire maîtrisés dans un but de production de qualité mais il est nécessaire de maîtriser les opérations mathématiques de base, de communiquer pour comprendre les consignes, de rendre compte. Aussi il est utile d’envisager une remise à niveau pour rappeler les unités de mesures, les conversions, l’expression orale dans les communications interpersonnelles et la compréhension écrite, l’expression écrite pour rendre compte de ses pratiques et les usages basiques du numérique pour communiquer ou assurer la traçabilité de ses activités.

La formation professionnelle doit permettre de découvrir le métier et vérifier son projet professionnel en vue d’une adaptation à l’emploi par l’accès direct à l’emploi ou à une formation certifiante. Elle intègrera des connaissances en salle de formation et des pratiques sur plateau technique.

Afin de maîtriser au mieux les savoirs faire et préparer l’intégration dans l’emploi il est nécessaire de réaliser une partie de la formation en entreprise sous forme de stage pratique et apprendre des actes techniques sur plateau technique.

Objectifs

Savoirs :

Connaitre le cycle de quelques légumes

Savoirs faire :

Réaliser les actions classiques et régulière d’implantation, d’entretien, de récolte et de conditionnement des légumes frais.
Rendre compte de ses activités et observations techniques

Transverses :

Appliquer les codes sociaux inhérents au contexte agricole
Travailler en équipe
Adapter son action aux urgences et aléas

Modalités pédagogiques

Moyens pédagogiques :

Cours théorique, (Vidéo, Power Point, support papier, livre, Mooc…)
Chantiers pratiques en partenariat avec une entreprise
Analyse FEST (Préparation du matériel, Plantation, Travail en sécurité)

Méthodes :

  • Active,
  • Interrogative…

Modalités :

Présentiel, expérientiel (période en milieu professionnel),

Compétences / Capacités professionnelles visées

Les compétences et/ou capacités professionnelles visées doivent s’évaluer au cours et à la fin de la formation.
  • Evaluation par entretien d’explicitation, observation de pratiques et questionnaire à choix multiple

Evaluation de l’action

  • Le plan d’évaluation, préparé par les coordonnateurs, est remis au stagiaire. Il connaît ainsi les objectifs de chaque situation d’évaluation ainsi que les périodes.
  • Des épreuves préparatoires sont proposées afin de mesurer les acquis et de mettre en œuvre les remédiations, si besoin, avant de poursuivre la progression.
  • Les entretiens de suivis, les fiches de tâches, les bilans collectifs ainsi que le livret de suivi font aussi partis des éléments clés de l’accompagnement des stagiaires. En effet, ils permettent de vérifier globalement la façon dont les stagiaires se positionnent face à une évaluation, leur niveau de préparation et de leur donner des outils méthodologiques.

Partenaires

 
 

Contenu de la formation

Mise en place de la culture

Mettre en place la culture selon l’espèce cultivée et la technique requise en appliquant les règles d’hygiène et de sécurité concernant la culture et les personnes. Les opérations sont maîtrisées pour au moins un légume, soit :
  • Pleine terre : nettoyage, installation, du paillage, plantation, couverture-découverture, installation-désinstallation du système d’irrigation.
  • Sous abris : nettoyage, désinfection, mise en place du système d’irrigation, plantation
  • Règles spécifiques de mise en place en Agriculture biologique

Entretien de la culture et Récolte

A partir des consignes données et dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité, de protection de l’environnement et des personnes
  • Réaliser les travaux d’entretien des cultures
  • Règles spécifiques d’entretien en Agriculture biologique
  • Assurer la récolte de la production

Tri – Conditionnement

Réaliser le tri et le conditionnement des légumes selon les critères attendus (en référence aux consignes de l’entreprise).
  • Ces opérations seront maîtrisées pour au moins 2 types de conditionnement (vrac, sachet, barquette…)

Conduite d’engin

La prise de poste : vérifications de sécurité, de maintenance
La conduite : en avant, en arrière, atteler, dételer,
Les situations à risques

Durée

Durée totale 175 Heures
Durée hebdomadaire 35H
Aménagement de parcours possible
Durée en alternance 95 Heures

Dates

Octobre - Décembre

Lieu(x)

Emeraude Compétence s MFR
5 Rue Emmanuel Le Guen
35400 Saint Malo

Tarif par participant

Financé par le POLE EMPLOI
Gratuit pour les Demandeurs d’emploi

Responsable de l’action

Bordereau Nathalie
Emeraude.competences@mfr.asso.fr
02.99.58.10.11

Formateurs, Animateurs et intervenants

L’équipe pédagogique a pour rôle d’accompagner le stagiaire en tant qu’individu, citoyen et professionnel, dans sa globalité et dans sa singularité. Ses rôles d’écoutant, de facilitateur, de médiateur et de soutien font partie de sa pratique d’accompagnement.
Elle peut prendre plusieurs formes : entretien collectif, entretien individuel, suivi téléphonique, correspondance e-mail. L’implication totale de l’équipe pédagogique et administrative dans les missions de formation, d’animation et d’accompagnement, qui forme son éthique professionnelle, contribue aussi à la réussite du/de la stagiaire dans son parcours de formation.
Référent Technique Edouard Lolli
Référente Entreprise Caroline Dacheux

Suivi de l’action

Mise en place d’un suivi de l’action par un comité de suivi à mi-parcours et en fin de formation
L’idée maîtresse est de faire croiser les différents bilans réalisés au fil de la formation, bilan relatif à la formation, aux stages (émargement par les stagiaires et le formateur, attestation de stage…)., aux entretiens individuels, pour pouvoir observer et évaluer la progression entre l’entrée en formation et la sortie (avancée et maturation du projet professionnel, évaluer les acquis techniques, jauger l’efficacité de l’individualisation des parcours ….).
Le bilan de fin de formation est déterminant, pour le(a) stagiaire. Il est important de mettre en œuvre un plan d’action élaboré en collaboration avec l’ensemble des acteurs, pour lui permettre d’accéder à l’emploi.

Passerelles et débouchés possibles

En termes d’emploi breton, le maraichage est le 7ème secteur agricole employeur de main d’œuvre. D’après les données de la MSA de 2019, 71 902 salariés travaillent dans les exploitations dont 12 930 en CDI et 80561 en CDD. Plus de 15000 salariés ont vu leur contrat à durée déterminée renouvelé deux fois ou plus. A noter également la part des femmes parmi les salariés est de 44%. Enfin, 664 offres d’emploi ont été déposées en 2019.

Pôle emploi et l’ANEFA mettent en évidence un besoin important en main d’œuvre et des difficultés de recrutement.
Les métiers agricoles couvrent une large palette d’opportunités en termes de production et de niveau de compétences. De l’ouvrier saisonnier au responsable d’exploitation, les choix sont multiples.